Archives par mot-clé : vie

Quels sont les textes qui ont changé votre vie ?

C’est cette question qui est à l’origine de ce blog. Et j’ai voulu la relancer en vous invitant à partager ces textes qui ont changé votre vie en établissant un TOP 5. Mais avec une variante. Vous avez la possibilité de changer le thème de cette question. Comme les 5 plus belles phrases lues sur le web.

Votre Top 5

On a tous lu un jour un texte qui a provoqué en nous l’émerveillement, la joie ou la tristesse.

Ce qui est sûr, c’est qu’à partir de ce jour, plus rien n’était pareil.

Quelque chose à changer dans notre vie. On ne voit plus la réalité de la même façon.

Ces textes, je vous invite à les partager à votre tour dans les commentaires, sur votre blog ou sur les réseaux. Ils changeront peut-être aussi la vie d’un autre internaute. 

Mon Top 5

Voici mon TOP 5 tel que je l’avais publié sur la première version de More Than Words en janvier 2011.

5 – Comme de longs échos qui de loin se confondent…
… Les parfums, les couleurs et les sons se répondent.

Michelangelo, La Pietà Rondanini, Castello Sforzesco, Milano

4- Vous êtes belles, mais vous êtes vides, leur dit-il encore. On ne peut pas mourir pour vous. Bien sûr, ma rose à moi, un PASSANT ordinaire croirait qu’elle vous ressemble. Mais à elle seule elle est plus importante que vous toutes, puisque c’est elle que j’ai arrosée. Puisque c’est elle que j’ai mise sous globe. Puisque c’est elle que j’ai abritée par le paravent. Puisque c’est elle dont j’ai tué les chenilles (sauf les deux ou trois pour les papillons). Puisque c’est elle que j’ai écoutée se plaindre, ou se vanter, ou même quelquefois se taire. Puisque c’est ma rose.

3- Il a mis devant mes yeux le livre de la nature et j’ai compris que toutes les fleurs qu’Il a créées sont BELLES, que l’éclat de la rose et la blancheur du lys n’enlèvent pas le parfum de la petite violette ou la simplicité ravissante de la pâquerette… J’ai compris que si toutes les petites fleurs voulaient être des roses, la nature perdrait sa parure printanière, les champs ne seraient plus émaillés de fleurettes…(…)

2- Si la NATURE a donné à chacun de nous deux oreilles et une seule langue, c’est parce que notre devoir est de moins parler qu’écouter.

1 ex aequo – LESS is more… & Io, intendo scultura quella che si fa per forza di levare (With sculpture I mean that one done by the force of remove)

Petit jeu : Connaissez-vous les auteurs et/ou les oeuvres dont sont extraits ces passages ?

Denis Gentile

LA vie est UNE dame, n’en déplaise aux misogynes.

(en réponse aux arguments développés dans l’article de Florence Augustine « La langue française serait-elle misogyne ? ».
Un petit exercice de style inspiré de mon livre « Le Passant Florentin »)

Entre LA naissance et LA mort, il y a LA vie.
LA vie est UNE dame, n’en déplaise aux misogynes.
Mais que serait LA vie sans UNE autre dame, L’eau.

Et LA vie ne serait-elle pas ennuyeuse sans LA fantaisie ?
LA fantaisie est LA pluie qui dessèche LA misère et délie LES langues
pour parler de CES autres dames, soeurs de LA vie.

UNE idée, UNE couleur, UNE mélodie, UNE émotion, UNE poésie,
UNE pensée, UNE prière, UNE ombre, UNE étoile, UNE nuit,
Et encore, LES quatre saisons, UNE fleur,
LA ville, LA campagne, LA montagne et LA mer.

Et que serait LA vie sans LA Fantaisie ?
Essayez d’imaginer UNE vie sans LA littérature, L’architecture
sans LA philosophie, LA musique, LA peinture et LA sculpture,
sans LA Renaissance et LA science,
sans LA moindre espérance.

J’arrête MA liste, je la trouve suffisamment éloquente pour dire que LA vie est essentiellement et substantiellement (LA substantifique moelle de Rabelais !) féminine.

Et c’est là, LA réalité.
Nous, petits hommes, nous n’avons que LA grammaire pour nous grandir.

Mais, ne tirons pas sur LA langue française.
Pensons à LA langue de Shakespeare, le plus grand poète de L’humanité,
qui a dû composer SES pièces de théâtre sans donner LA juste valeur à CES nobles dames !

Vive LA vie,
Vive LA langue française !

Denis Gentile

La photo est de Justine Neubach Copyright Tous droits réservés.