SECRETS d’AFRIQUE : Toi, Seydou, et l’émotion que tu apportes !

249 Flares 249 Flares ×

Quand le web permet de lancer un beau et grand projet, il a incontestablement le label MoreThanWords !

Rencontre émouvante avec un guide pour qui les plus beaux voyages sont fondés sur un état d’esprit !

Un article écrit sur le tourisme et le voyage, un simple article, et voilà que je reçois un jour un message, quelques mots pour m’inviter à découvrir le Mali, quelques mots pour me parler de tourisme culturel, pour me dire : « … je suis à votre service au Mali. Bien de choses à vous ».

Seydou Sogodogo : « Laissez-moi vous créer vos plus beaux souvenirs ! Parce que je suis né dans un de ces lieux oubliés de l’Afrique, je vais vous faire découvrir l’âme des contrées secrètes dans un séjour inoubliable. »

Et une signature, qui sonne comme une musique africaine, Seydou Sogodogo !

Que fallait-il lire ? comprendre ? juste quelques mots, et pourtant déjà un fond sensible, une émotion ! Juste de quoi susciter intérêt et curiosité, juste assez pour que, la grande aventure qui est née autorise à vous parler d’une grande philosophie, d’une volonté d’offrir ce que l’Afrique a de secrets, ce que l’occident peut découvrir, ce que l’amitié et l’échange peuvent faire d’un voyage : un grand moment de plaisir, de joie, de solidarité et d’émerveillement.

« Celui qui voyage sans rencontrer l’autre ne voyage pas, il se déplace » Alexandra David-Neel (1868-1969) Exploratrice et écrivain

500 mails plus tard : 5 guides et 1 état d’esprit

Les échanges, nombreux, riches, droits, conviviaux, permettent en 18 mois de faire émerger toute l’essence d’un projet, exactement, pour donner à qui veut s’y intéresser la justesse et la pertinence des fondements d’une belle volonté : faire naître de l’intérieur un tourisme solidaire, responsable, équitable, culturel, écocitoyen en Afrique de l’Ouest, depuis Bamako.

Et pour y parvenir avec justesse, une idée force : les Secrets d’Afrique, plus exactement ceux de Seydou et de ces 4 amis guides professionnels en Afrique. Rien de banal, vraiment, juste une belle émotion qui s’intitule : Laissez-moi vous dire ses secrets d’Afrique que je vous ferais découvrir.

« Tout le monde veut voir Tombouctou, le Pays Dogon, Djenné ! Je peux aussi  vous les dévoiler  comme vous le souhaitez, ce sont des contrées inoubliables, d’une rare beauté. Mais moi je suis Samogo, ce qui signifie ‘homme de la terre’. Nous sommes des cultivateurs, et  ce peuple Samako du Mali auquel j’appartiens est une civilisation à l’histoire fabuleuse, restée à l’état naturel. Cette Afrique là, peu de gens peuvent vous la faire découvrir. Je suis né dans la région de Sikasso dans le petit village de Bananso, près du Burkina Faso et de la Côte d’Ivoire,  aux confins sud-est du Mali.

À l’Université, j’ai étudié le développement touristique. Ce dernier étant purement culturel au Mali, je suis mal à l’aise  quand je vois combien ma région reste méconnue. Chez moi, les villages sont restés à l’état pur, avec des traditions. Beaucoup d’habitants n’ont même jamais vu un homme blanc. Penser à mes origines c’est très important, car ce faisant,  J’ai vite compris que bien des territoires d’Afrique de l’Ouest  restent les vrais  SECRETS D’AFRIQUE, terres mystérieuses et magiques que seuls ceux  qui les connaissent et y sont nés peuvent  faire découvrir aux touristes qui souhaitent plonger dans l’âme authentique africaine. »

10 valeurs affichées, des engagements pour tous

Hogon Tours est né, fondé sur cette idée maîtresse de Secrets d’Afrique et de possession de ses secrets par les africains eux-mêmes. Le slogan est, de fait, «  Qui peut vous faire découvrir l’Afrique de l’Ouest mieux que ceux qui y vivent ? ». Derrière le slogan, il y a une grande réflexion, en 10 points :

  1. Partager des valeurs de respect mutuel : respect à l’égard des populations qui nous reçoivent, respect de nos clients et de leur culture, respect de notre travail et de nos engagements
  2. Participer activement à  la professionnalisation du tourisme, au Mali et dans la sous région ouest africaine en général, par une étude approfondie de nos méthodes et de nos actes
  3. Faire preuve de bon sens et de respect envers un environnement fragile, et faire partager ces valeurs avec nos clients. En Afrique comme ailleurs , on ne peut pas tout voir à tout prix
  4. Exprimer notre savoir-faire dans les secteurs connexes au voyage : photographie, évènementiel, actions dans le domaine du tourisme responsable
  5. Développer le tourisme solidaire pour faciliter le quotidien des populations dans les domaines de l’éducation, de la Santé et dans le développement rural
  6. Des gérants aux chargés de clientèle, être des professionnels de terrain, bilingues ou trilingues, avec des approches modernes, pour garantir le sérieux au voyageur
  7. Proposer des prix étudiés, par une politique visant le plus souvent possible à opérer nous-mêmes nos services, sans intermédiaires et en évitant la multiplication des intervenants
  8. Permettre aux touristes, qui ont envie d’apprendre, de découvrir les richesses culturelles des divers territoires traversés :  musique, artisanat, danse , soirées traditionnelles
  9. Garantir la sécurité du voyageur, notamment en excluant toute zone dont la stabilité n’est pas certaine, en l’informant des précautions usuelles à prendre selon les secteurs
  10. Agir dans le respect du travail des hommes et de leurs droits, à travers des salaires justes en particulier

Parce qu’être africain c’est être David contre Goliath !

Si l’Égalité est un des grands symboles du pays des droits de l’homme, celle-ci ne vaut que par l’espoir qu’elle engendre, pas par ce qu’elle est effectivement.

Avec 90 € que faites-vous ? un restaurant sympa, à deux ? L’achat d’une paire de chaussures, correctes ? etc.

Et toi, Seydou, que fais-tu avec 90€ ? « Tout ! je vis… c’est au mieux un bon salaire. »

Mais au Pays des droits de l’homme, un autre grand symbole vole salutairement au secours de l’Égalité : la Fraternité. Et parce que nous avons la Liberté, rien ne nous interdit d’être fraternels.

Comment, en étant en Afrique, avec au mieux 90€ par mois, faut-il faire pour s’acheter un ordinateur, des logiciels, des formations au e-marketing et à la e-communication, un abonnement au net, un hébergeur de site, un référencement web ?

Rien que cela… comment le faire ?

On peut avoir toute la foi dans un projet et toute la hargne du monde pour vouloir le mettre en œuvre, sans un peu de lucidité de la part de ceux qui ont quelques moyens, rien n’est possible pour exposer la valeur même du projet. Alors, simplement, je souhaite être celui qui permette à Seydou Sogodogo et à ses amis guides, Kaldi Traoré, Dolo, Amadou Gano et Mohamed Ag, de vous apporter autant d’émotion qu’ils m’en ont offert.

Si  je suis la plume pour l’écrire, Seydou Sogodogo est la passion et le cœur pour le penser et le concrétiser. Ce sont ses mots qui concluent : « Laissez-moi vous créer vos plus beaux souvenirs ! Parce que je suis né dans un de ces lieux oubliés de l’Afrique, je vais vous faire découvrir l’âme des contrées secrètes dans un séjour inoubliable. »

Jean-Luc Mercier

Du même auteur : Afrique de l’Ouest : Et si la solidarité venait de l’intérieur ?

photo 1

1 commentaire sur « SECRETS d’AFRIQUE : Toi, Seydou, et l’émotion que tu apportes ! »

Laisser un commentaire