Débats

Faut-il bien écrire pour se faire comprendre ?

Florence Augustine poursuit l'analyse de l'usage du français à l'ère du web 2.0. "Faut-il bien écrire pour se faire comprendre ?" est le troisième article de cette série sous forme d'interrogations après "Faut-il réformer la langue française ?" et "Va-t-on vers une paupérisation du niveau de langue (des générations à venir) ?" Pour lier cet article à notre précédent dossier, nous pourrions aussi nous demander : "L'orthographe est-elle matière à opinion ?"

À la Une

Top 5 : Comment gérer son temps quand on est rédacteur web ? (Part 2)

Etablir un calendrier de travail et s’y tenir devient compliqué quand nous sommes chaque jour confrontés à ‘des petits rien’ qui viennent entraver le cours de notre programme. ‘Ces petits rien’ sont des impondérables qu’on ne peut négliger (pluie, neige, maladie, grève …). D’où la nécessité de savoir utiliser son temps qui est une denrée rare et éphémère. Peter Drucker (économiste), estime que « le temps est totalement périssable et ne peut se stocker. La journée d’hier est passée pour toujours et ne reviendra jamais ». L'article de Jean-Charles Yambélé