• 5
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Les deux tendances du moment sont les réseaux sociaux et le développement durable. Pour les réunir il n’y avait qu’un pas à faire. C’est chose faite grâce à Mathieu Waltzer et son site : Envimotion. Nous lui avons posé 5 questions.  Sébastien a aussi testé ce nouveau réseau pour nous.

EnviMotion a pour objectif de valoriser les acteurs et de favoriser leurs initiatives dans le domaine du développement durable.

– Comment est né ENVIMOTION ?

« Envimotion est né d’un constat : de nombreuses personnes et organisations agissent pour le développement durable mais, à l’heure ou tout le monde communique sur le web, aucun réseau ne les rassemble. Envimotion permet donc le partage et l’échange sur cette vaste thématique qu’est le développement durable : il a vocation à faire découvrir et partager les innovations sociales et environnementales. »

– Je suis inscrit à EnviMotion. Mais je suis un peu perdu entre le concept, la navigation et le design ? Pourriez-vous nous expliquer le mode d’emploi de EnviMotion en 5 phrases claires ?

« Acteur du développement durable, vous rejoignez enviMotion pour valoriser votre activité et votre engagement en publiant des actualités (max : 180 caractères)  et/ou des dossiers sur le forum. Vous vous informez et échangez en vous abonnant aux fils d’actualité des autres membres, et en consultant les dossiers/discussions qui vous intéressent sur le forum. Vous consultez également régulièrement l’offre du mois qui pourrait vous intéresser. (L’entreprise Alsasys réalise actuellement 299 euros de remise sur la réalisation de votre projet web pour les membres enviMotion). Certains membres disent qu’enviMotion est bien plus qu’un réseau social, c’est un « mix » entre Viadeo/Linkedin, Twitter et un Groupon responsable. »

Mathieu Waltzer, le fondateur du réseau Envimotion

– Est-ce un réseau gratuit ou payant ?

« C’est aujourd’hui un réseau 100 % gratuit. En rejoignant gratuitement enviMotion, les intervenants peuvent :

– Communiquer sur leur activité et leur engagement  lié au développement durable. Un grand nombre d’acteurs s’investissent sur la voie du développement durable mais ne savent comment valoriser cet engagement. Savez vous si votre ville et vos partenaires sont engagés dans le développement durable ?

– S’informer et échanger sur les démarches environnementales et sociales. Les grosses entreprises et les collectivités ont aujourd’hui des départements de développement durable. Ce n’est pas le cas des petites et moyennes entreprises et collectivités. Ces acteurs peuvent donc trouver les informations nécessaires en consultant les dossiers publiés par les Spécialistes et/ou demander des informations via l’espace « Plateforme d’assistance du forum ».

– Les particuliers peuvent également trouver les informations utiles et les prestataires pour un projet lié à la construction ou à l’installation d’énergies renouvelables par exemple.

– Créer de nouveaux partenariats. Des relations se créent entre les entreprises, associations et particuliers.

– Bénéficier des offres du moment, leur permettant de répondre à leurs besoins quotidiens pour un cout économique optimisé.

De nouveaux services gratuits (une version en anglais) et payants seront mis en place ces prochains mois. »

Avez-vous lu l’article «Le livre est-il moins écolo que l’iPad ?» Qu’en pensez-vous ? L’iPad est-il un objet anti développement durable ? Est-ce un sujet qui est abordé sur EnviMotion ?

« J’ai trouvé cette remarque très intéressante : « L’écologie, ce n’est pas un retour chez  Vendredi et ses Limbes du Pacifique ou au bon sauvage de Rousseau, ni à celui de Greenpeace qui vit dans un univers plus sain parce qu’il mange sa viande cuite dans le feu de sa caverne, un beau cadeau pour ses poumons ! ». La philosophie que souhaite promouvoir enviMotion est similaire : tout le monde a à gagner à intégrer les questions sociales et environnementales dans les objectifs économiques.

Je n’ai par ailleurs pas connaissance de ce sujet sur enviMotion , mais je vous invite à solliciter l’avis de nos membres ! »

– L’avis du spécialiste de morethanwords, Sébastien Coquard.

« Je trouve l’idée très intéressante de fédérer et partager des bonnes pratiques en développement durable. Sur la forme, je trouve le site agréable à visiter, clair de part son ergonomie. Cependant, sur le fond, je suis plus dubitatif. N’y a-t-il le risque que EnviMotion se transforme en un fourre-tout où chacun vient raconter sa petite anecdote ? Avez-vous prévu une méthode de contrôle du contenu fourni par les internautes et comment transformer ce contenu en valeur ajoutée pour EnviMotion ? »

La réponse de Mathieu Waltzer :

« C’est un point en effet très important. Dès lors que vous proposez un espace d’échanges, vous avez en effet un risque lié au contenu publié par les intervenants.  Une surveillance est donc effectuée sur enviMotion, qui se réserve le droit de suspendre et/ou annuler un commentaire et/ou compte utilisateur si les CGU ne sont pas respectées.

L’essentiel est que ce contenu ‘sans valeur ajoutée’ reste proportionnellement faible par rapport au reste du contenu proposé sur le site.

De plus, en tant que membre du réseau enviMotion, c’est vous qui décidez les fils d’actualités des intervenants que vous voulez suivre ou non. Vous n’êtes donc pas importunés par du contenu indésirable.

Des projets sont également en cours afin de valoriser les contributeurs qui proposent du contenu à ‘valeur ajoutée’. »

Retrouvez aussi Sébastien Coquard en lisant son article : « BLOG : Label Arc en Ciel »

Propos recueillis par Denis Gentile

 

Tous les lundis, de nouveaux articles sur morethanwords.fr


Denis Gentile

Je suis un passant. Ici et maintenant, je suis un passant du web. Le Passant est celui qui va d'un lieu à l'autre, d'un sentiment à l'autre, il n'est jamais le même. Je passe d'une page à l'autre, d'un blog à l'autre, d'un message à l'autre. Et ces pages, ces blogs et ces messages, je les passe aux autres passants qui y passent à leur tour :) Plus prosaïquement, je suis un Community Manager, Blogueur & Rédacteur Web. Mais le rôle que je préfère, c'est celui de Digital Storyteller !

1 commentaire

jean-luc Mercier · 4 juillet 2011 à 8 h 37 min

Merci pour cette précieuse information
une très bonne piste effectivement quand on oeuvre dans le tourisme responsable, solidaire et durable et que l’on cherche à valoriser le travail réalisé, comme celui que nous menons en Afrique de l’Ouest avec http://www.hogontours.net/index.html
Bravo

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.