Si Abdelhamid Niati était un mot, il serait…

sijetais-ABDELHAMID_NIATI-une
65 Flares 65 Flares ×

Questionnaire « More Than Words » #6

(Intro : 12 syllabes, comme un alexandrin, en plus de votre nom et prénom pour vous présenter. Qui êtes-vous ?)

Abdelhamid Niati*, un chef d’orchestre pour jeunes talents.

A– Si j’étais un nom commun au féminin, je serais… la passion.

B– Si j’étais un nom commun au masculin, je serais… le courage.

C– Si j’étais un adjectif, je serais… généreux.

D– Si j’étais un adverbe, je serais… amicalement.

E– Si j’étais un verbe à l’infinitif, je serais… aimer.

F– Si j’étais un verbe conjugué, je serais… j’apprends.

G– Si j’étais un mot qui a changé ou changera ma vie, je serais… une femme.

H– Si j’étais une expression, je serais… learn me more.

I– Si j’étais la première lettre d’un mot, je serais…  A.

J– Si j’étais le mot d’un autre (lire les autres interviews), je serais… la sérénité. (1)

K- Si j’étais un mot employé à tort et à travers, je serais… stipulation.

L – Si j’étais un nom de domaine en .com ou .fr, je serais…. Abdelhamid.com

M– Si j’étais un mot d’une langue étrangère, je serais… Alif (1ère syllabe de l’alphabet arabe).

N– Si j’étais un mot dont je ne connais pas la définition, je serais… coachissimo.

O– Si j’étais un mot clef pour Google, je serais… un cardigan.

P– Si j’étais un mot inventé, je serais… flextroppe.

Q– Si j’étais un mot que je trouve laid, je serais… envie.

R– Si j’étais un jeu de mots, je serais… un tact (intact).

S– Si j’étais un mot à aimer, je serais… le Monde.

T– Si j’étais un mot que j’ai du mal à prononcer, je serais… indubitablement.

U– Si j’étais un mot à avaler, je serais… une datte.

V– Si j’étais le mot de trop, je serais… assez.

W-Si j’étais ‘More Than Words’ (littéralement ‘plus que des mots’), je serais… une comète.

X- Si j’étais le mot que je n’ai pas encore réussi à placer dans mes réponses, je serais… parents.

Y– Si j’étais un mot à répéter parmi mes réponses, je serais… généreux.

Z– Si j’étais mon dernier mot, je serais… terminus.


(Explications : si vous souhaitez commenter vos réponses. Vous avez 101 mots, pas un de plus !)

Abdelhamid n’a pas commenté ses réponses.

* Phrase choisie par Denis Gentile. « Même si nous avons fréquenté de nombreux lieux communs entre Ivry et Vitry, c’est sur les réseaux sociaux que j’ai connu Abdelhamid. C’est un lecteur assidu de mes articles et un interlocuteur de mes débats de la première heure. Il a toujours été là pour apporter sa pierre, montrer son intérêt, partager mes infos et m’encourager. Son « si j’étais un mot » confirme que c’est un homme de dialogue à la fois loyal, curieux et fidèle. Je vous conseille aussi son profil viadeo. Deux phrases ont retenu mon attention : (je suis) « un chef d’orchestre pour jeunes talents » et « mon seul regret est de ne pas être doté de super pouvoirs ! » En es-tu vraiment sûr mon ami ? »

Les photos sont extraites du mur d’Abdelhamid sur facebook.

(1)  Si Denis Gentile était un mot…

Pourquoi un mot plutôt qu’un autre? Posez vos question, les commentaires sont ouverts.

—–

A qui le tour ? C’est à vous, si vous étiez un mot, vous seriez…

Téléchargez le questionnaire puis envoyez vos réponses à auteur@morethanwords.fr 

Denis Gentile

Je suis un passant. Ici et maintenant, je suis un passant du web. Le Passant est celui qui va d'un lieu à l'autre, d'un sentiment à l'autre, il n'est jamais le même. Je passe d'une page à l'autre, d'un blog à l'autre, d'un message à l'autre. Et ces pages, ces blogs et ces messages, je les passe aux autres passants qui y passent à leur tour :) Plus prosaïquement, je suis un Community Manager, Blogueur & Rédacteur Web. Mais le rôle que je préfère, c'est celui de Digital Storyteller !

8 Comments
  1. Merci pour ce « Si j’étais un mot, je serais… ». J’adore cette rubrique, très intelligemment conçue, et il est très agréable de découvrir un peu plus Abdelhamid, personne incontournable et formidable du groupe #je blogue.

  2. Abdelhamid reste un mystère pour moi. A la fois tout en transparence, en authenticité, il partage, commente, toujours avec bienveillance, sans jamais livrer plus que le nécessaire, sans jamais franchir les lignes de l’intime. Et c’est pour ça que je l’aime.
    Si Abdelhamid était un mot pour moi, il serait un Veilleur.
    A l’affût de tout, présent et enveloppant de douceur, il encourage sans jamais se la jouer perso.
    Une rencontre qui se savoure dans le temps, tel un rocher de chocolat dont on prendrait le temps de retirer chaque couche de papier doré avant d’en découvrir le coeur fondant et croquant.
    Merci pour cette belle mise en lumière…. et merci à vous deux pour votre présence chaleureuse sur le web. A vous qui rendez Internet tellement humain…

  3. C’est un plaisir de lire ce Si j’étais un mot de Abdelhamid !
    Un beau portrait pour un belle personne, que je connais encore peu, par le biais de fb et du groupe Jeblogue …
    Alors merci :) et au plaisir de continuer d’échanger, ici ou ailleurs !

  4. Bonjour Denis !
    Je découvre « Si Abdelhamid était un mot… » aujourd’hui seulement ! J’ai souri en lisant ces affirmations. Et je dirais que c’est grâce à ton groupe « Je blogue » sur Facebook que j’ai découvert Abdelhamid.
    Merci.

Laisser un commentaire

3...2...1...