Denis Gentile

Si Denis Gentile était un mot, il serait…

128 Flares 128 Flares ×
J’inaugure un questionnaire basé sur le titre de ce blog : « More Than Words ». Des questions où le protagoniste absolu est le mot. Nos mots. Des mots qui racontent notre histoire.
C’est aussi une façon amusante de jouer avec les mots et… les liens.
Encore plus si vous y répondez en famille ou entre amis.

si-j-etais-un-mot-unplugged

Questionnaire « More Than Words » #1

Intro : Qui êtes-vous ?
12 syllabes, comme un alexandrin, en plus de votre nom et prénom pour vous présenter.

Denis Gentile, je suis un passant qui va d’un mot à l’autre.

A– Si j’étais un nom commun au féminin, je serais… la sérénité.

B– Si j’étais un nom commun au masculin, je serais… un lien.

C– Si j’étais un adjectif, je serais… beau.

D– Si j’étais un adverbe, je serais… inconditionnellement.

si-j-etais-un-mot-inconditionnellement

E– Si j’étais un verbe à l’infinitif, je serais… étonner.

F– Si j’étais un verbe conjugué, je serais… j’écris.

G– Si j’étais un mot qui a changé ou changera ma vie, je serais… blog.

si-j-etais-un-mot-blog

H– Si j’étais une expression, je serais… il y a un temps pour tout.

I– Si j’étais la première lettre d’un mot, je serais… M.

J– Si j’étais le mot d’un autre (lire les autres interviews), je serais… l’attente (1)

K– Si j’étais un mot employé à tort et à travers, je serais… la liberté.

si-j-etais-un-mot-temps-pour-tout

L – Si j’étais un nom de domaine en .com ou .fr, je serais…. morethanwords.fr

M– Si j’étais un mot d’une langue étrangère, je serais… meraviglioso (merveilleux en italien).

N– Si j’étais un mot dont je ne connais pas la définition, je serais… saudade.

O– Si j’étais un mot clef pour Google, je serais… glutamate (E621).

si-j-etais-un-mot-glutamate-e621

P– Si j’étais un mot inventé, je serais… impégnatif.

Q– Si j’étais un mot que je trouve laid, je serais… incroyable.

R– Si j’étais un jeu de mots, je serais… 10 Versions (diversions).

S– Si j’étais un mot à aimer, je serais… la sagesse.

si-j-etais-un-mot-jardin

T– Si j’étais un mot que j’ai du mal à prononcer, je serais… félicitations.

U– Si j’étais un mot à avaler, je serais… un sushi.

V– Si j’étais le mot de trop, je serais… désolé !

W-Si j’étais ‘More Than Words’ (littéralement ‘plus que des mots’), je serais… un jardin.

si-j-etais-un-mot-lien

X– Si j’étais le mot que je n’ai pas encore réussi à placer dans mes réponses, je serais… la Renaissance.

Y– Si j’étais un mot à répéter parmi mes réponses, je serais… le lien.

Z– Si j’étais mon dernier mot, je serais… la paix.

si-jetais-un-mot-image-denis-gentile-new(Explications : si vous souhaitez commenter vos réponses. Vous avez 101 mots, pas un de plus !)

« – C’est certain ma vie passe par la lettre M comme les Mots, Michel-Ange, Milan, More, Merveilleux et le prénom de ma fille !

– Jardin est un mot «More Than Words», car il faut le cultiver ! Un an et demi plus tard, j’utilise le jardin comme métaphore dans la Webmission d’Anthony Rochand !

– Pourquoi répéter le mot lien ? Parce qu’il a plusieurs sens. Le lien à l’ancienne est celui de la famille, de la religion, des amis, etc. Et puis il y a désormais l’hyperlien ! Celui qui nous permet de partager du savoir d’un site à l’autre.

– Je conclus en déclinant ma phrase d’introduction. Je suis un passant qui passe d’un lien à l’autre ! On m’appelle aussi un Community Manager. »

Pourquoi un mot plutôt qu’un autre? Posez vos question, les commentaires sont ouverts.

(1): Patrizia Bonatti-Gentile.

—–

A qui le tour ? C’est à vous, si vous étiez un mot, vous seriez…

Envoyez vos réponses à auteur@morethanwords.fr 

© « Si j’étais un mot… » concept, design, textes et réalisation Denis Gentile & Patrizia Bonatti-Gentile

17 réflexions au sujet de « Si Denis Gentile était un mot, il serait… »

  1. Bonjour, super sympa comme exercice ! Excellente idée, ça a été ma récréation du jour, je me suis bien amusée, je ne pensais pas avoir le temps et finalement quand on s’y met, on n’a qu’une envie, aller jusqu’au bout !

    1. Merci Cécile pour cet article. Il vient confirmer ce que je savais : c’est un mot considéré comme intraduisible. Voici un extrait des échanges sur facebook à propos de ce mot : « Un superbe et unique mot de ma belle langue maternelle, cela ne se traduit pas. C’est un sentiment venant du plus prodond de l’âme! On peut l’expliquer, l’imager comme un manque melancolique de quelqu’un ou de quelque chose. » Lidia Basso

Laisser un commentaire