• 13
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Questionnaire « More Than Words » #23

(Intro : 12 syllabes, comme un alexandrin, en plus de votre nom et prénom pour vous présenter. Qui êtes-vous ?)

 Alienor Pérès, Les mots sont les outils des actes de nos vies.

A– Si j’étais un nom commun au féminin, je serais… liberté. 

B– Si j’étais un nom commun au masculin, je serais… doute. 

C– Si j’étais un adjectif, je serais… indépendant. 

D– Si j’étais un adverbe, je serais.. ailleurs. 

E– Si j’étais un verbe à l’infinitif, je serais… connaître.

F– Si j’étais un verbe conjugué, je serais… vis ! 

G– Si j’étais un mot qui a changé ou changera ma vie, je serais… enfant. 

H– Si j’étais une expression, je serais… Carpe Diem. 

I– Si j’étais la première lettre d’un mot, je serais… Z. 

J– Si j’étais le mot d’un autre (lire les autres interviews), je serais… curieux. (1)

K- Si j’étais un mot employé à tort et à travers, je serais… confiance. 

L – Si j’étais un nom de domaine en .com ou .fr, je serais… memodemesmots.com

M– Si j’étais un mot d’une langue étrangère, je serais… feeling.

N– Si j’étais un mot dont je ne connais pas la définition, je serais… technicité.

O– Si j’étais un mot clef pour Google, je serais… multiple.

P– Si j’étais un mot inventé, je serais…fourbitude.

Q– Si j’étais un mot que je trouve laid, je serais… entrave.

R– Si j’étais un jeu de mots, je serais… appât rance.

S– Si j’étais un mot à aimer, je serais… différence.

T– Si j’étais un mot que j’ai du mal à prononcer, je serais… excuse.

U– Si j’étais un mot à avaler, je serais… pétillant.

V– Si j’étais le mot de trop, je serais… limite.

W-Si j’étais ‘More Than Words’ (littéralement ‘plus que des mots’), je serais… pensée.

X- Si j’étais le mot que je n’ai pas encore réussi à placer dans mes réponses, je serais… amitié.

Y– Si j’étais un mot à répéter parmi mes réponses, je serais… liberté.

Z– Si j’étais mon dernier mot, je serais… encore.

(Explications : si vous souhaitez commenter vos réponses. Vous avez 101 mots, pas un de plus !)

« A -elle est gravée dans ma peau.
B – celui qui pousse à réfléchir avant d’agir.
G – ils m’ont fait grandir.
K – trop souvent proposé comme une récompense.
S – à aimer, à reconnaître, à cultiver, à accepter. »

Alienor est « une fervente lectrice de (notre) blog… » que l’on peut découvrir au fil des commentaires de quelques articles. C’est l’une des vertus de ce questionnaire, il a donné la parole (qui signifie mots en italien) aux lecteurs.

J’ai découvert Alienor grâce à cet article et je vous invite vivement à le lire : Le Miel de la Vie…

Les photos sont extraites de son blog.

(1)  C’est le 23e questionnaire publié, je ne sais plus qui a dit « curieux », mais je l’invite à se manifester !

Pourquoi un mot plutôt qu’un autre? Posez vos question, les commentaires sont ouverts.

—–

A qui le tour ? C’est à vous, si vous étiez un mot, vous seriez…

Téléchargez le questionnaire puis envoyez vos réponses à auteur@morethanwords.fr 

© « Si j’étais un mot… » concept, design, textes et réalisation Denis Gentile & Patrizia Bonatti-Gentile


Denis Gentile

Je suis un passant. Ici et maintenant, je suis un passant du web. Le Passant est celui qui va d'un lieu à l'autre, d'un sentiment à l'autre, il n'est jamais le même. Je passe d'une page à l'autre, d'un blog à l'autre, d'un message à l'autre. Et ces pages, ces blogs et ces messages, je les passe aux autres passants qui y passent à leur tour :) Plus prosaïquement, je suis un Community Manager, Blogueur & Rédacteur Web. Mais le rôle que je préfère, c'est celui de Digital Storyteller !

2 commentaires

A.P · 4 juin 2015 à 18 h 21 min

Bonsoir,
Qu’il est curieux de relire ce questionnaire 3 ans plus tard … Je n’ai pu m’empêcher de me demander si j’aurais eu les mêmes réponses aujourd’hui. Après réflexion, il est évident que certains mots ont toujours la même importance, le même impact dans ma vie mais d’autres sont véritablement le reflet d’un instant, de ce moment de ma vie. Ils me ramènent en arrière et me projettent dans l’avenir tout à la fois, avec une petite sensation de vertige, pas si désagréable au demeurant.
Merci Denis pour cet « instantané verbal » de ma vie !

    Denis Gentile · 4 juin 2015 à 23 h 34 min

    Merci Alienor, merci à toi pour cet « instantané verbal », un instagram avec des mots, que l’on relit comme on revoit une vieille photo.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.