27 Flares Twitter 9 Facebook 13 Google+ 3 LinkedIn 2 Pin It Share 0 Buffer 0 27 Flares ×

Questionnaire « More Than Words » #31

(Intro : 12 syllabes, comme un alexandrin, en plus de votre nom et prénom pour vous présenter. Qui êtes-vous ?)

 Rolyam’s, émotif sonique de l’âme

A- Si j’étais un nom commun au féminin, je serais… une espérance.

B- Si j’étais un nom commun au masculin, je serais… un regard.

C- Si j’étais un adjectif, je serais… intemporel.

D- Si j’étais un adverbe, je serais… Pourquoi ?

E- Si j’étais un verbe à l’infinitif, je serais… mourir.

F- Si j’étais un verbe conjugué, je serais… aime !

G- Si j’étais un mot qui a changé ou changera ma vie, je serais… enfin !

H- Si j’étais une expression, je serais… a brûle-pourpoint.

I- Si j’étais la première lettre d’un mot, je serais… A.

J- Si j’étais le mot d’un autre (lire les autres interviews), je serais… une compagne. (1)

K- Si j’étais un mot employé à tort et à travers, je serais… Donc.

L – Si j’étais un nom de domaine en .com ou .fr, je serais… Rolyams.com

M- Si j’étais un mot d’une langue étrangère, je serais… la mienne !

N- Si j’étais un mot dont je ne connais pas la définition, je serais… ma musique !

O- Si j’étais un mot clef pour Google, je serais… découverte.

P- Si j’étais un mot inventé, je serais… emotivation.

Q- Si j’étais un mot que je trouve laid, je serais… ouaii.

R- Si j’étais un jeu de mots, je serais… une contrepèterie.

S- Si j’étais un mot à aimer, je serais… écouter.

T- Si j’étais un mot que j’ai du mal à prononcer, je serais… synopsis.

U- Si j’étais un mot à avaler, je serais… gouffre.

V- Si j’étais le mot de trop, je serais… voila.

W-Si j’étais ‘More Than Words’ (littéralement ‘plus que des mots’), je serais… heureux.

X- Si j’étais le mot que je n’ai pas encore réussi à placer dans mes réponses, je serais… un parage.

Y- Si j’étais un mot à répéter parmi mes réponses, je serais… aime !

Z- Si j’étais mon dernier mot, je serais… exister.


(Explications : si vous souhaitez commenter vos réponses. Vous avez 101 mots, pas un de plus !)

Rolyam’s n’a pas commenté ses réponses.

Rolyam’s est une découverte signée Cécile Courtais. Voici ce qu’elle dit de lui dans un article : « Merci Rolyams de nous avoir fait partager votre passion. Quand j’y pense, je ne sais même pas votre vrai nom, juste où vous vivez à peu près et encore ! Vous entretenez le mystère et je suis certaine que cet article va attirer les curieux. Mais quand on y réfléchit, est-ce vraiment important de savoir tout ça ? Finalement, ce qui compte, c’est votre musique. Et en ne dévoilant pas tout sur vous, c’est elle que vous mettez à l’honneur. J’ai envie d’écrire aussi merci à Twitter de nous avoir fait nous rencontrer. C’est vraiment ça que j’aime sur les réseaux, les découvertes, les échanges et… la qualité des relations humaines ! Un vrai plaisir à écrire cet article : je l’ai commencé en écoutant « Behind the door » et je l’ai terminé avec « French Myami »… Je travaille toujours en musique et avoir du Rolyams dans le casque, ça me donne la pêche et ça me motive ! »

Avec ses mots, il s’est dévoilé un peu plus.

Et un dernier extrait en laissant cette fois-ci parler Rolyam’s : « Dans chaque titre, chaque idée il y a moi, je ne cherche pas à faire des tubes, juste à exprimer mes émotions, mon ultra sensibilité, mes espoirs, mes désillusions. »

La suite, c’est ici : Mais qui es-tu Rolyam’s ?

Les photos sont extraites de sa page Facebook.

(1) Il faudra lire les 30 autres « Si j’étais un mot… » pour savoir qui a déjà dit ce mot !

Pourquoi un mot plutôt qu’un autre? Posez vos question, les commentaires sont ouverts.

—–

A qui le tour ? C’est à vous, si vous étiez un mot, vous seriez…

Téléchargez le questionnaire puis envoyez vos réponses à auteur@morethanwords.fr 

© « Si j’étais un mot… » concept, design, textes et réalisation Denis Gentile & Patrizia Bonatti-Gentile