•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

« … on ne sait jamais sur quoi on va tomber ». Cette réplique est extraite du film Forrest Gump, Et j’ai toujours pensé que ça signifiait qu’il pouvait nous arriver des choses formidables pour peu qu’on prenne la peine d’être à l’écoute. Et bien vendredi 20 janvier, en quittant le musée Fabre de Montpellier, j’étais dans cet état d’esprit, mieux même, je me sentais sur un petit nuage, comme si j’avais savouré des chocolats aux goûts totalement inédits, mais là ce n’était pas mes papilles qui étaient en effervescence mais mon cerveau, ma conscience et aussi… mon coeur.

J’ai vécu des heures exceptionnelles avec des personnes exceptionnelles qui nous ont fait partager des expériences exceptionnelles, désolée pour les répétitions, ce n’est pas très pro, mais là pour une fois, je ne trouve pas mes mots ! Tout d’abord, c’est quoi TEDx ? C’est une série de conférences, un concept qui a vu le jour dans les années 80 dans la Silicon Valley et traitant des thèmes de la technologie, du divertissement et du design. L’objectif ? Répandre les idées qui vont changer le monde ! Elles présentent les discours d’intervenants remarquables chacun dans leur domaine. Ils ont 18 minutes au maximum pour s’exprimer, convaincre et apporter un nouvel éclairage. Et ce format aussi est exceptionnel car il permet un partage des connaissances riche et intense !

Dessine moi le futur…

Henri Kaufmann

Alors, je ne vais pas vous résumer les prestations des différents intervenants en faisant une liste mais je préfère vous faire partager ce que j’ai vécu en suivant des thèmes qui nous sont chers sur More Than Words. Premier sujet : la révolution numérique, c’est quoi ?

C’est Henri Kaufmann qui a ouvert la danse avec « Y a t-il encore une frontière entre vie réelle et vie numérique ?« . Il a tout de suite donné la réponse : non ! En calculant son influence sur les réseaux jusqu’au 3° degré, il nous a démontré qu’il était connecté à 112 millions de personnes à travers le monde et il nous a surtout prouvé que l’on vit et que l’on vibre au rythme de sa communauté numérique, que l’on n’est jamais seul. « Anytime, anywhere, with any devices » ou ATAWAD, nos 2 vies sont désormais en symbiose, les frontières ont disparu sans que l’on s’en rende compte… Grâce à l’approche intuitive de tous les outils que nous avons à notre disposition, les échanges sont facilités et se font naturellement.

Jean-Dominique Séval

C’est ensuite Jean-Dominique Séval qui a pris la parole « Comment regarderons-nous la télévision en 2020 ?« . En faisant des incursions dans le futur, il nous explique que la télévision sera connectée aux réseaux, les écrans géants muraux en 3D nous apporteront de nouveaux modes d’interaction, ce sera la fin des télécommandes. Les écrans envahiront notre vie : dans la rue, les transports, à l’école !

Roland André

Si je ne devais retenir qu’une seule phrase de Roland André, ce serait celle-ci : « L’herbe ne pousse pas sur la route où tout le monde passe« . Vice-président du syndicat national du marketing direct, il nous a prouvé que les réseaux représentaient une véritable révolution dans le sens où ils libèrent notre cerveau et nous ouvrent la voie à différents chemins, à chacun de tracer sa route et de ne pas suivre les autres aveuglément.

 

Bousculons les idées reçues

Denis-Charles Ettighoffer a abordé le sujet du Copyright et du… Copyleft, ou comment faire passer le message pour le droit opposable à la propriété ! En effet, « les producteurs de contenus étant majoritairement des internautes qui font le don de leurs connaissances, le Copyright pénalise les échanges ». Nous sommes tous devenus des auteurs, il est temps de libérer les données en permettant la libre circulation des idées et des savoirs.

Etienne Mineur

Non le papier n’a pas dit son dernier mot ! (lire l’article de Florence Augustine) Et c’est Etienne Mineur qui a captivé l’auditoire avec ses démonstrations. Il a réussi à concilier papier et numérique, nous avons découvert un livre munis de capteurs que l’on secoue, que l’on tape et qui nous dit à quelle page se rendre. Un livre qui tourne ses pages tout seul, connecté à notre I-Phone, un livre qui réagit si l’on revient sur une même page et qui instaure le dialogue avec le lecteur. Mais ce n’est pas tout, Etienne Mineur a trouvé aussi le moyen d’utiliser l’I-Phone ou

l’I-Pad comme accessoire et support du papier, en permettant à l’écran de reconnaître l’objet en papier que l’on pose dessus, un dessin va se continuer, une illusion d’optique va apparaître…

Oui, il est possible de sortir de l’isolement lorsqu’on est hospitalisé et c’est grâce à Mélanie Péron que nous avons découvert cette ouverture. Elle a eu l’idée de créer un jeu interactif très intuitif permettant aux patients de s’évader, de retrouver leurs proches à l’extérieur, une fenêtre ouverte sur le monde, ce concept se nomme « Bliss ». Une excellente démonstration de l’importance de la vie numérique pour rester connectés avec ceux qui vous manquent.

Voici pour une première partie, je vous laisse assimiler toutes ces informations et pour retrouver les biographies et les sites de tous les intervenants, c’est par ici : TEDxMontpellier !

Cécile Courtais


5 commentaires

Hervé Loevenbruck · 30 janvier 2012 à 19 h 02 min

Bravo Cécile pour cet article très intéressant et pertinent !
Il m’a vraiment donné à la fois envie d’y aller 🙂 et donné des regrets. Ce devait être fantastique…
A quand le prochain dans la région ?

Cécile TALEC · 25 janvier 2012 à 19 h 51 min

oh mais c’est une bonne nouvelle ça ! Merci pour l’info ! Je vais regarder le programme des festivités 😉

Cécile Courtais · 25 janvier 2012 à 15 h 35 min

Bonjour chère homonyme, c’est vrai que c’était extraordinaire, des moments inoubliables, une première vidéo commence à circuler :
http://www.viadeo.com/hub/forums/detaildiscussion/?containerId=002x0s9n3oye0uh&forumId=0022860u9vks35ca&action=messageDetail&messageId=0021dr9sruezjetu
Et le premier TEDx de Nice aura lieu le 17 mars !!!

Cécile TALEC · 25 janvier 2012 à 14 h 13 min

Merci pour ces compte-rendus Cécile. Tu nous a mis l’eau à la bouche avec tous ces chocolats 🙂
Quelle diversité, quelle richesse…! A quand un TEDx dans le 06 ? Je fonce !

TEDx : dans ma précipitation, j'oubliais... | MoreThan Words · 5 mars 2012 à 7 h 13 min

[…] TEDx : « La vie, c’est comme une boîte de chocolats… » […]

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.