Muriel 2.0 : à la croisée des métiers… Psychologue & Community Manager

TEDx, Montpellier. Arrivée le matin avant que les conférences ne commencent, je me connecte sur Facebook pour poster en direct sur l’événement et Denis me demande de saluer Muriel Cossard Guy de sa part alors que je ne savais même pas à quoi elle ressemblait ! J’ai donc scruté tous les badges pour essayer de la trouver et j’y suis arrivée ! Cette rencontre méritait une interview. L'article de Cécile Courtais

Simon Crann parle de l’ouverture du premier The Hub en France à Nice : « Un projet pour tous et pour être vraiment heureux ! »

Les premiers seront les derniers ! La France attend encore l'ouverture de son premier HUB, un lieu convivial et de partage qui existe partout dans le monde ou presque ! 25 à 0, on dirait le score d'un match de rugby ! Mais la France marquera bientôt son premier point. C'est Simon Crann qui nous l'a annoncé lors du TEDx de Nice. Interview. L'article de Denis Gentile

TEDx : dans ma précipitation, j’oubliais…

Juste quelques mots encore sur le TEDx... "Je peux paraître parfois naïve dans mes écrits mais je préfère le terme d'optimiste et là durant cette matinée, c'est une véritable bouffée d'air frais, de pensées positives que j'ai reçues, d'ailleurs cela rejoint ce que nous cherchons à faire au quotidien sur More Than Words : penser différemment pour voir le monde autrement."

TEDx Montpellier : des histoires pour élever notre conscience

Si je devais résumer en un seul mot ce que j'ai vécu au TEDx, ce serait "ouverture". Nous avons eu la chance d'avoir des intervenants qui nous ont raconté leur histoire, leur expérience, et nous ont ainsi démontré qu'en plaçant l'humain au coeur du numérique, on pouvait partager, créer des liens et vivre des moments intenses. L'article de notre reporter, Cécile Courtais

TEDx : « La vie, c’est comme une boîte de chocolats… »

"... on ne sait jamais sur quoi on va tomber". Cette réplique est extraite du film Forrest Gump, Et j'ai toujours pensé que ça signifiait qu'il pouvait nous arriver des choses formidables pour peu qu'on prenne la peine d'être à l'écoute. Et bien vendredi 20 janvier, en quittant le musée Fabre de Montpellier, j'étais dans cet état d'esprit, mieux même, je me sentais sur un petit nuage, comme si j'avais savouré des chocolats aux goûts totalement inédits, mais là ce n'était pas mes papilles qui étaient en effervescence mais mon cerveau, ma conscience et aussi... mon coeur. Cécile Courtais