Idées Reçues: Les Nouvelles Technologies sauveront le monde (Part 1)

Elles sont partout et savent tout faire. Cerveau de substitution, levure de la modernité, énergie ultime mais en mouvement des personnes branchées : nul n’y échappe. Signe des temps et peut être de son impitoyable témoin qu’est la bedaine envahissante, devant elles, le « que du muscle » est non seulement illusoire, il est aussi périmé. Car elles tiennent toutes leurs promesses, même celles des autres. Certains en ont rêvé, elles, elles l’ont fait. Avec elles, avec les Nouvelles Technologies donc, c’est déjà demain. Et ceux qui sentent se lever un vent mauvais n’ont même plus à refaire leurs calculs, les Nouvelles Technologies l’ont déjà fait. L'article de Philippe de Casabianca

CHOCS vs caresses : Du sable dans la source

J'aime lire les anthologies car ce sont des recueils pratiques, souvent composés par des esprits avertis, des sensibilités éclairées. En revanche, je ne suis pas certain d'aimer composer des anthologies: pourquoi limiter maintenant mes découvertes? Offrir donc les textes qui m'ont changé ne saurait être pour moi un arrêt sur image mais une video en mouvement. L'émotion littéraire est, comme j'aime à le dire, du sable dans la source: elle coule et elle est essentielle. Elle ne doit pas s'arrêter. Les mots de Philippe de Casabianca

IDEES RECUES : La Turquie est soluble dans l’Europe

Ah, que ne ferait on pas sans les Turcs ? Pas de bataille de Lépante à célébrer en trempant son croissant dans un bon petit noir, pas de Pierre Loti pleurant sur la tombe d’Aziyadé, pas de Parthénon à ciel ouvert sur l’Acropole ni de frises subtilisées par le British Museum ! Alors je vous le demande, peut-on encore faire la fine bouche devant la demande d’adhésion de la Turquie à l’Union Européenne ? L'article de Philippe de Casabianca

IDEES RECUES : L’Union européenne sans papiers

On a vu que l'Union Européenne pouvait alimenter les idées reçues tant son insistance est grande à nier sa composante humaine. Alimentée par l'objectif d'efficacité technique et commerciale, elle doit admettre qu'elle doit cesser de perdre ses papiers. Car ses populations ont une identité. Qu'on se le dise ! Et faites circuler... L'article de Philippe de Casabianca