•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Pensez-vous que la langue française soit un obstacle au développement des réseaux sociaux en France ?

Nous avons posé cette question à des écrivains, blogueurs et rédacteurs. Comme vous pourrez le noter en lisant les différents articles, les avis sont partagés. Mais avant, je voulais en quelques chiffres et quelques mots donner un cadre plus précis à cette question.

Réseaux Sociaux en chiffres

Alexi Tauzin nous donne quelques chiffres pour identifier le développement des réseaux sociaux en France :

  • Le taux de pénétration des réseaux sociaux en France (41%) est en dessous de la moyenne mondiale (52%)
  • 15,92 millions de personnes utilisent les réseaux sociaux contre 19,27 millions au Royaume-Uni
  • 45% partagent du contenu contre 38% en Allemagne
  • 28% créent et joignent des groupes contre 36% en Espagne

Si vous souhaitez en savoir plus, je vous invite sur Web-Interviews, le blog d’Alexi et de consulter la carte mondiale des réseaux sociaux qu’il a publiée.

Appréciation : « Peut mieux faire ! »

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Carte mondiale des réseaux sociaux

 

 

 

 

 

Et les blogs ?

Il y en a de plus en plus. Mais la quantité ne fait pas la qualité. Le blogueur Genaro Bardy en a tiré une conclusion (hâtive ?, il n’avait pas encore remarqué morethanwords.fr !) :

« Les blogs que je découvre aujourd’hui sont rarement intéressants. J’ai l’impression de découvrir systématiquement les mêmes mécaniques, les mêmes modèles… Je crois que j’éprouve une certaine lassitude. Les blogs sont moins frais en 2011, ils sont devenus des médias grands publics ou des puits à SEO… Les (bons) blogs sont morts, ou voués à mourir ! » Je vous invite à lire l’intégralité de son article sur ‘Naro Minded’, son blog :  « Les bloggers sont-ils condamnés à disparaître ? »

Appréciation : « Préoccupant ! »

La qualité des textes

Cette semaine sur morethanwords, nous nous sommes attachés à une cause qui ralentit le développement des réseaux sociaux et des blogs en France : la qualité des textes.

Quand on ne sait pas construire une phrase, il est difficile d’écrire et donc de communiquer.

Quand on ne sait pas orthographier un mot, il est difficile de se faire comprendre et donc de communiquer.

La langue française regorge de pièges et de règles. Cela peut aller à l’encontre de médias qui demandent une bonne maîtrise de la langue.

La France pourra-t-elle un jour rattraper son retard sur les autres pays ?

Envie de savoir !

L’un des moteurs du web est la curiosité. Vous allez sur un site parce que vous avez envie de savoir quelque chose. Il est donc un remède à l’ignorance.

Mon humble opinion est donc que le web va permettre de sauver la langue française. Les premiers pas sont hésitants, mais peu  à peu les blogueurs vont apprendre à marcher. Les habitués des réseaux sociaux vont apprendre à mieux écrire. Et nous pouvons y contribuer. Comment ? En montrant l’exemple !

Je vous invite aussi à participer au débat sur VIADEO : Zéro faute ? C’est possible. Participez au débat sur le web et l’orthographe.

 

Denis Gentile

 

 

Retrouvez nos articles chaque lundi sur morethanwords.fr

L’édito de la semaine précédente : Le blog est l’instrument de la culture moderneDu même auteur : La sauce va-t-elle prendre ?


Denis Gentile

Je suis un passant. Ici et maintenant, je suis un passant du web. Le Passant est celui qui va d'un lieu à l'autre, d'un sentiment à l'autre, il n'est jamais le même. Je passe d'une page à l'autre, d'un blog à l'autre, d'un message à l'autre. Et ces pages, ces blogs et ces messages, je les passe aux autres passants qui y passent à leur tour :) Plus prosaïquement, je suis un Community Manager, Blogueur & Rédacteur Web. Mais le rôle que je préfère, c'est celui de Digital Storyteller !

12 commentaires

Bar Paris · 5 décembre 2012 à 10 h 35 min

C’est clair que de plus en plus on voit des blogs nid de la SEO, les internautes crée des blogs pour tout et n’importe quoi, souvent sans suivit, ni entretien, mais bon c’est comme cela, la mort des blog de qualité est proche puisque souvent noyé dans la masse des blogs sans grand intérêt, les gens n’ont plus le temps d’écrire etc…

F.Gébère · 2 juillet 2011 à 7 h 38 min

Messieurs,
Les mathématiques, la logique, tout comme la musique, l’AMESLAN peut-être, sont des langages universels.
Ces langages peuvent être compris par tous, quels que soient les nationalités de ceux qui les manipulent et interprètent.
Cela impose une… infaillibilité, une rigueur, un esprit conditionné, dans la façon de décomposer ou de composer les équations pour en résulter une conclusion, telle solution au problème posé ou encore un tracé des notes sur une partition musicale.
Bien que l’on puisse y faire passer de l’émotion, il semble complexe pour le commun du mortel, le novice, le non érudit, de s’exprimer par ces moyens-là.
Pourtant Iannis Xénakis y arrive avec dextérité dans ses oeuvres aux mélanges architecturaux musicaux.
Alors les questions se posent : Notre langage est-il universel ? Le français est-il en péril sur le Web ?
Le français, l’anglais, le chinois, le « bachi-bouzouc » etc … tous ces langages permettent-ils de transmettre une information dans sa globalité sans pour cela susciter des interrogations quant à sa compréhension ?
Lorsqu’une note écrite en français, contrôlée syntaxiquement et orthographiquement par un logiciel de traitement de textes puissant, est transmise au travers des flux des serveurs de « big brother », puis épurée au travers des logiciels de conformité de transfert de données, puis compressée, alignée, mutualisée, calibrée, formatée aux normes ISO à l’américaine, sans accent, avec des hiéroglyphes, des symboles de remplacement, alors que notre belle note originelle, au format ISO-8859-1, comportait tous les é, les è, les ù, les ê, les î etc ….
Que peut-on dire, exactement ?
Est-ce vraiment important tout cela ?
Faut-il s’aligner sur des phrases simples afin d’éliminer les fôtes, d’oublier les trêtdunions?
Sur le WEB, il est préférable d’être direct dans ses propos : sujet, verbe, complément.
Aussi, pour le respect de celui qui vous lira, il est important de corriger le texte à envoyer parl’usage de la moulinette d’un traitement de textes, comme Word, Lotus Word Pro ou autres avant de l’envoyer. L’homme est imparfait, bien qu’il ait la notion de la perfection de ce qu’il désire.
Le Web, dont l’utilisation principale est l’envoi de mails, est avant tout un moyen de communication rapide. D’un point à l’autre de la planète, il doit faire comprendre aux destinataires ce que l’expéditeur exprime le plus efficacement possible.
Pourquoi ceci ralentirait-il le développement des réseaux sociaux et blogs en France plus que dans les autres pays? L’homme n’est-il pas universel ? En France, aux USA, au Groenland, en Chine, il possède un cerveau, des membres inférieurs, supérieurs, des doigts, il est pressé par le temps, il veut tout, tout de suite, Chronos frappe encore, le temps c’est de l’argent, pas le temps de regarder mes fôtes, go, plug and play, replacement, warranty, are we on schedule ?
« Ce soir call avec le manager pour parler de la prochaine design-review et préparation du staff meeting avec les intervenants du projet afin de faire un assessment sur les fails récursifs survenus dans la supply chain. » Ouf !
Il suffit tout simplement d’insérer un décodeur dans la transmission du message, au moment du « sent ».
On peut également ajouter au fran-glais un peu de sauce germanique avec un zeste de chinois si nos interlocuteurs le sont.
Mais le rapide est-il vraiment compatible avec la perfection ?
A suivre….

Community Manager, un métier d'expérience ! · 4 juin 2015 à 15 h 20 min

[…] – L’envie de savoir ! […]

L'analyse de "Quand Facebook nous remplit d'épouvante !" · 4 juin 2015 à 15 h 20 min

[…] – L’envie de savoir ! […]

Et vous, que faisiez-vous en octobre 1981 ? | MoreThan Words · 10 août 2011 à 5 h 48 min

[…] – L’envie de savoir ! […]

Des blogs sans colorant, ni additif ! | MoreThan Words · 4 août 2011 à 11 h 27 min

[…] – L’envie de savoir ! […]

De l'importance d'avoir un nom et un visage sur le web ! | MoreThan Words · 3 août 2011 à 7 h 00 min

[…] – L’envie de savoir ! […]

Le TOP 3 des meilleurs Community Managers avant l'ère du web | MoreThan Words · 25 juillet 2011 à 10 h 16 min

[…] – L’envie de savoir ! […]

WEBOPATHE : Internet est la bombe atomique de ce siècle ! | MoreThan Words · 25 juillet 2011 à 5 h 26 min

[…] Dans mon édito « L’envie de savoir« , je m’exprimais ainsi sur la qualité des textes sur le web et notamment à […]

WEBOPATHE : Le protagoniste du roman est Community Manager | MoreThan Words · 18 juillet 2011 à 4 h 48 min

[…] – L’envie de savoir ! […]

L'un des rôles du Community Manager est de donner sa chance | MoreThan Words · 11 juillet 2011 à 5 h 43 min

[…] – L’envie de savoir ! […]

GLUTAMATE, E621 : Quand lire peut vous sauver la vie ! | MoreThan Words · 4 juillet 2011 à 15 h 53 min

[…] – L’envie de savoir ! Mots-clefs :acesulfame, additif, additifs alimentaires, cancer, colorant, e621, e950, e951, exhausteur, exhausteurs de goût, glutamate, migraine, monosodique, poison Previous article Next article  […]

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.