•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Depuis une semaine, on ne parle que de ça. Alors on s’est dit qu’ici on en parlerait pas. Et puis… voilà ce qui est arrivé. Tout est parti d’un appel téléphonique intercepté et d’une question : sais-tu ce qu’il y a de génial avec la téléphonie aujourd’hui ?

5 heures du mat’, Francis B. est tombé du lit. Ce matin, son pote Xavier N. a prévu une conférence de presse qui va révolutionner la France de la téléphonie mobile.

Et tout le monde sait ce qui s’est passé !

Midi moins 3 minutes. Denis G.* attrape le combiné de son fixe. Il appelle Francis B.*, c’est gratuit. Les appels en France et dans la plupart des pays étrangers sont gratuits depuis belle lurette. Qu’il soit à Paris ou à New York, pour Francis B. ça ne change rien. Grâce à qui ? Grâce à Free ! Car chez les autres, de France Télécom à SFR en passant par Darty, au début, les communications avec les box (boxes ? C’est quoi le pluriel ?) n’étaient pas gratuites. Mais ils ont dû y passer, sous peine de trépasser.

Free porte bien son nom. Bon, il y a quand même un abonnement de 30 euros par mois.

– Ciao Francis, sais-tu ce qu’il y a de génial avec la téléphonie aujourd’hui ?

– J’étais à la conf. ce matin. La nouvelle offre de Free, une ligne gratuite avec une heure d’appels et 60 SMS inclus ! et…

– Il n’a pas lésiné le Xavier. Il va financer ça comment ? Avec les frais d’envoi, les frais de résiliation et les appels à la hot line !

Une communication à l’ancienne

– Possible, il n’en a pas parlé !

– Un peu vieux jeu le Xavier, tu ne crois pas ?

– Ouais, t’as raison. A l’heure des réseaux sociaux, il mise sur les clauses illisibles des conditions d’abonnement. C’est pas forcément malin à long terme. Mais à court terme, il a réussi son coup. Et quel coup ! Sur la page fan de Bouygues, il y a déjà des milliers de réactions. C’est le buzz de l’année.

– Mais bon, il est cohérent. Sa marque, c’est FREE et pas CASH ! Il fait donc des offres gratuites. En tout cas en apparence.

– Oui, mais c’est justement ce que je ne comprends pas. Une communication comme ça, ça pouvait marcher il y a 20 ans et même 10 ans. Mais en 2012 ? Avec les internautes et les Community Managers à l’affût sur tous les réseaux sociaux. Ca va finir par se savoir.

– En plus, il propose l’iPhone plus cher que les autres !

– Je dirai même plus mon cher Francis. L’iPhone, c’est déjà excessivement et scandaleusement cher pour un appareil qui a une durée de vie limitée. Mais lui, il fait plus fort que Steve Jobs. Il te le vend encore plus cher et tout le monde trouve ça génial !

– Pas tout le monde. Justement, il y a les réseaux sociaux. Ca ne va pas tenir debout son discours. Il ne suffira pas de placarder des affiches géantes avec les 2 chiffres de ces 2 offres sur les murs de Paris. »

Des milliers de taons

– Ca ne marche plus comme ça la com(point)com aujourd’hui. Ce n’est plus du bourrage de crâne ou du subliminal. Non, ça cogite et ça se sait tout de suite. Ca jase et ça casse. N’est-ce pas Monsieur La Redoute ? Faut être vrai et solide. En bonne santé. Il suffit d’un grain de poussière pour se prendre un vilain rhume des foins.

– Imagine seulement que notre conversation soit publiée sur le web et diffusée à fond sur Facebook, Twitter & Cie. Rien que ça, ça pourrait piquer la conscience des accrocs du mobile, non ? D’ailleurs, je lisais l’Apologie de Socrate ce matin, quand toi tu étais à l’apologie (avec une minuscule, s’il te plaît) de Xavier N. !  Socrate se compare à un taon*** envoyé par les Dieux pour réveiller les Athéniens. Le web, c’est pas autre chose. C’est des milliers de taons qui sont là pour piquer au vif la curiosité et chatouiller la raison des internautes.

– Xavier N., c’est donc pas Mère Teresa ! Et la famille Bouygues, c’est pas non plus la Sainte Famille. Ils ont chacun leurs arguments.

– Mais à la fin, le plus malin, je crois que c’est plutôt Bouygues. Lui, il a tout compris. Il a sa page facebook et son compte twitter. Avec lui, on peut dialoguer. C’est bien là le principe essentiel. Celui qu’enseignait justement Socrate. Les réseaux sociaux, c’est ça. La possibilité de dialoguer. T’as déjà essayé de dialoguer avec un opérateur de Free. Ca vaut son pesant de cacahuètes et le gramme de cacahuète c’est pas gratuit chez Free !

– Il devrait quand même faire un effort commercial chez Bouygues. Hier, ils m’ont appelé pour me proposer les mêmes offres qu’en octobre dernier. C’est pas malin. »

– Ouais, de tout ça, on va en parler pendant des jours sur le web. On en parlera pas sur le blog, non ?


– Non, notre principe c’est de raconter des trucs dont on ne parle pas ailleurs. Et je ne crois pas que le sujet branche Philippe C., Cécile C. ou Florence A.. Ni même Céline J. en Chine, elle s’en moque de Free !

– Pourtant, il y a un sujet qui me branche. Quand je te demandais ce qu’il y a de génial avec la téléphonie aujourd’hui, je voulais pas dire la conf. de presse de Free. J’avais à l’esprit quelque chose de bien plus romantique. Tu vois pas de quoi je parle ? »

– Romantique ? Euh… l’amour ?

– En plein dans le mille !

– C’est quoi le rapport entre la téléphonie et l’amour ?

– Avant, tu tombais amoureux de ta voisine. Il n’y avait que les riches, ceux qui pouvaient se payer des voyages ou ceux qui pouvaient régler des notes astronomiques de téléphone, qui avaient une chance de rencontrer l’âme soeur à l’autre bout du monde et de rester en contact avec elle. Moi, par exemple, ça m’a coûté une fortune en téléphone. France Telecom s’est régalé avec moi pendant des années. Ca coutait cher l’amour dans les années 90. Je peux te dire que Free, au début des années 2000 a tout changé. La téléphonie gratuite grâce à la box m’a permis d’économiser et avec mes économies, je pouvais envoyer des fleurs. C’est pas beau ? Si aujourd’hui je suis si heureux, c’est aussi grâce à Free et ça reste plus important que toutes nos discussions sur le tremblement de terre téléphonique.

– C’est un beau sujet et c’est sûr, on en parle pas ailleurs.

« Vive l’amour ! » s’exclamèrent en choeur Francis (B.) et Denis (G.). **

* Francis est américain. Il vit le plus souvent à Paris. Denis lui a quitté Paris. Il est désormais à Cannes et parfois à Milan. Le monde est comme ça en 2012. 

** Nous respectons leur anonymat car nous avons reproduit ici des extraits d’une conversation téléphonique privée entre 2 freebox (mais le ‘X’ est aussi une forme de pluriel, non ?) et interceptée illégalement !

*** Qu’est-ce qu’un taon ? L’article de QuestMachine : http://www.questmachine.org/article/Le_taon

Sur une idée de Denis Gentile
(en collaboration avec Francis Benett)



Denis Gentile

Je suis un passant. Ici et maintenant, je suis un passant du web. Le Passant est celui qui va d'un lieu à l'autre, d'un sentiment à l'autre, il n'est jamais le même. Je passe d'une page à l'autre, d'un blog à l'autre, d'un message à l'autre. Et ces pages, ces blogs et ces messages, je les passe aux autres passants qui y passent à leur tour :) Plus prosaïquement, je suis un Community Manager, Blogueur & Rédacteur Web. Mais le rôle que je préfère, c'est celui de Digital Storyteller !

11 commentaires

Denis Gentile · 23 janvier 2012 à 6 h 57 min

Je vous conseille de jeter un oeil sur cet article qui fait un tour d’horizon de la réaction des opérateurs de téléphonie sur les réseaux sociaux :
http://www.agence-modedemploi.com/buzz/fr/le-community-management-de-bouygues-telecom-sfr-et-orange-face-au-lancement-de-free-mobile/
extrait : « Véritable parti-pris de community management, Bouygues Telecom a décidé de laisser son mur ouvert aux remarques des internautes. Grosse prise de risque car les internautes n’ont pas la dent molle…
Mais cela pourrait s’avérer payant, car le 2nd parti pris est d’utiliser l’humour pour recréer plus facilement le dialogue, désamorcer les aigreurs, et donner une image ouverte et cool….
A l’inverse, Orange et SFR ont choisi de fermer leurs murs, pour limiter l’effet déversoir de mécontentement et de demandes de résiliation. Mais ils passent aussi à côté d’une occasion de dialogue unique … »
Laurent Laforge, l’auteur de l’article, fait donc une analyse proche de la nôtre. Le dialogue est l’argument central. Les vainqueurs de cette guerre seront certainement Free et Bouygues.

Philippe de Casabianca · 18 janvier 2012 à 9 h 28 min

Tonique! En tout cas, cela a alerté les chiens de garde de Free qui dégainent…. Bientôt OK Coral sur MTW?

Cécile · 15 janvier 2012 à 13 h 34 min

Bonjour Messieurs et merci pour cet excellent article que j’ai pris beaucoup de plaisir à lire ! Je vous rejoins tout à fait quand vous écrivez « France Télécom s’est régalé avec moi pendant des années », ayant connu le même genre d’histoire… Et oui dans les années 90, c’est-à-dire hier, pour communiquer à distance, c’était le téléphone et le courrier… Aujourd’hui les nouvelles générations ont les mails, la webcam et… Free ! Bon j’ai l’impression d’être un dinosaure quand j’écris ça ! Bon dimanche et au plaisir de vous lire.

    Catherine Restegue · 16 janvier 2012 à 7 h 00 min

    Certaines offres peuvent n’être que des fleurs sans parfum…. Les fleurs de l’Amour ont un spectre olfactif infini… Rien ne se perd tout se transforme…La TVA sur les fleurs, c’est combien? 🙂

Filou · 14 janvier 2012 à 20 h 12 min

une « pseudo-interception » d’appel ou tout est faux. Justement free a des conditions generales qui tiennent sur une seule page donc pas de couts cachés du genre hotline ou frais de resiliation. Bien essayé.

Cécile TALEC · 14 janvier 2012 à 14 h 58 min

Bravo !!!! Une véritable bouffée d’oxygène cet article ! Comme d’habitude tu y as mis ta poésie et ça fait du bien ! Marre de tout ce raffut autour de free et je confirme chez free question service client ils ont pas encore tout compris !

    Denis Gentile · 15 janvier 2012 à 15 h 46 min

    Merci Cécile, tu as parfaitement compris l’esprit de l’article.

Savez-vous ce qu’il y a de génial avec la téléphonie ? | MoreThan Words | More Than Words | Scoop.it · 16 janvier 2012 à 7 h 09 min

[…] jQuery("#errors*").hide(); window.location= data.themeInternalUrl; } }); } http://www.morethanwords.fr – Today, 8:09 […]

L’interception d’une communication téléphonique sur Free et la téléphonie mobile | SportSquare · 15 janvier 2012 à 6 h 11 min

[…] L’interception d’une communication téléphonique sur Free et la téléphonie mobile Depuis une semaine, on ne parle que de ça. Alors on s’est dit qu’ici on en parlerait pas. Et puis… voilà ce qui est arrivé. Tout est parti d’un appel téléphonique intercepté et d’une q… […]

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.